Urbasolar très actif dans le solaire en Afrique de l’Est

Le Ministre des Finances français Michel Sapin était présent au Kenya ce dimanche 5 février. A cette occasion, il devait visiter la centrale solaire de Red Lands Roses à Ruiru réalisée par Urbasolar et inaugurée en décembre dernier. Cette visite marque le dynamisme des partenariats entre les acteurs publics et privés français et kenyans dans le domaine des énergies renouvelables, porté depuis presque un an au travers du club EnR pour la zone Afrique de l’Est dans lequel Urbasolar est membre actif. En lien avec sa stratégie de développement à l’international, Urbasolar vient d’ailleurs de créer sa filiale Urbasolar Kenya en joint-venture avec des entrepreneurs locaux dans le but de transmettre son expertise au Kenya et plus généralement en Afrique de l’est.

Un des premiers projets porté par la filiale sera la création d’un centre d’excellence à l’université Kenyatta, la première université publique du pays avec 71 000 étudiants. Ce centre d’excellence sera dédié à la formation et l’acquisition de compétences techniques sur le photovoltaïque, et comportera dès son lancement en juin prochain une plateforme de test et de démonstration de technologies innovantes (trackers, stockage, etc) équipée d’un générateur pilote de 100 kW financé par la France ainsi qu’une plateforme digitale de développement d’applications dédiées au pilotage des systèmes photovoltaïques.

Tecsol.