Tanzanie: la ministre de l’énergie appelle à l’exonération fiscale des énergies renouvelables

Article originellement publié sur Africa Time.

En Tanzanie, la ministre de l’Energie est actuellement en négociation avec son homologue des Finances et de la planification pour l’application d’une exonération fiscale aux énergies renouvelables. Cette mesure permettra, selon Nyaso Makwaya, la ministre de l’Energie, d’encourager les investissements dans ce secteur dont la mise en place des infrastructures est assez coûteuse.

Selon un rapport ayant pour thème « 100% Renewable Energy for Tanzania », 160 milliards $ d’investissements seront nécessaires pour faire du sous-secteur des énergies renouvelables, une réalité dans le pays. Ces dépenses qui incluent la maintenance et le remplacement des infrastructures à l’écoulement de leur durée de vie, devront se faire à une cadence de 5 milliards $ par an.

Pour une évolution plus rapide, et sur une période s’étalant jusqu’en 2050, le pays devrait investir 310 milliards $ dans le secteur ; ce qui reviendrait à un investissement de 9 milliards $ annuels.

Devant ces besoins, la ministre désire créer un environnement favorable pour le développement du secteur. « Nous avons un certain nombre d’investisseurs qui désirent s’impliquer dans le secteur, mais sont confrontés à certaines difficultés dont les mésententes avec les communautés.», a affirmé madame Makwaya.