Ouseynou Nakoulima en charge des energies renouvelables

«Je suis ravi que Ousseynou se joigne à la Banque. Il apporte une expérience mondiale en matière de développement et de gestion de programmes et de partenariats pour la gestion des énergies renouvelables, grâce à son travail au Green Climate Fund. Sa vaste expérience des énergies renouvelables, de l’énergie et de l’infrastructure, du changement climatique, du financement du développement et de la banque d’investissement constituera un atout majeur pour la Banque, car elle oriente l’agenda des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Afrique ».

C’est en ces termes que le Président de la Banque africaine de développement, Dr. Akinwumi Adesina, a parlé de M. Ousseynou Nakoulima, qui vient d’être nommé au poste de directeur de l’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique à la Banque africaine de développement. Une nomination dans un secteur que le sénégalais connait parfaitement. Il jouit d’une expérience de 15 ans dans les domaines de l’énergie, du changement climatique, de la banque internationale et du développement du secteur financier. Directeur du Fonds vert pour le climat en Corée depuis 2014, avec la responsabilité mondiale des partenariats, des stratégies de pays et de l’appui à la préparation des projets, Ousseynou était chargé de gérer les relations avec 140 pays, de les conseiller sur la façon de développer des programmes à faible émission de carbone et de résilience au climat, tout en gérant des ressources financières substantielles pour l’assistance technique et le développement de projets.

Mais avant de rejoindre le Fonds Vert, Ousseynou a travaillé chez BNP PARIBAS de 2009 à 2014 à Paris puis au Sénégal. En tant que directeur général adjoint de la filiale locale, il a positionné la Banque en tant que conseiller principal du gouvernement du Sénégal en matière d’énergie et d’infrastructures. Il a proposé des projets novateurs pour financer la refonte du secteur de l’électricité et a coordonné le financement d’un important projet aéroportuaire. Il a supervisé l’activité de banque mobile pour développer le concept pour les banques à faible revenu et a établi de nouveaux secteurs d’activité, y compris l’affacturage, la location et le financement des marchandises.

Mais en débarquant à la BAD, Ousseynou revient dans une maison qu’il connait bien.  De 2002 à  2009, il est passé de jeune professionnel à agent principal d’investissement.

Bon à savoir, il est aussi titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de la Harvard University Business School, États-Unis et d’une maîtrise en ingénierie et en mathématiques appliquées de l’Ecole Polytechnique et de l’École des Mines à Paris.

Réussir Business.