Métiers des énergies renouvelables : une alternative pour lutter contre le chômage des jeunes

Tout lire sur APS.

La promotion des métiers des énergies renouvelables contribue à relever le défi du changement climatique et constitue une alternative dans la lutte contre le chômage des jeunes, a déclaré mardi le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane.
M. Niane s’exprimait à l’occasion d’un atelier du comité de pilotage du Programme d’enseignement supérieur pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (PESEREE), fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et la coopération allemande au développement (GIZ).
La rencontre s’est déroulée en présence du directeur général de la recherche et de l’innovation, Pr Amadou Thierno Gaye, et de la conseillère technique de la Coopération allemande au développement (GIZ), Cornelia Seck, ainsi que des représentants des recteurs des universités du Sénégal.
Mary Teuw Niane a indiqué que le PESEREE entre “en adéquation avec deux grandes stratégies sectorielles du Plan Sénégal émergent (PSE), l’élargissement de l’accès à l’énergie grâce aux énergies renouvelables et le renforcement des capacités des acteurs du secteur et du sous-secteur”.
“Il reste toutefois primordial que nous effectuions un passage rapide du stade laboratoire à celui de l’exécution afin de remplir l’objectif premier du gouvernement du Sénégal qui est la création massive d’emplois pour les jeunes”, a pour sa part rappelé Pr Amadou Thierno Gaye, le directeur de la recherche et de l’innovation.
Financé par la coopération allemande à hauteur de 3,5 millions d’euros, le PESEREE vise “la promotion des métiers des énergies renouvelables à travers 4 priorités”, a précisé la conseillère technique de la GIZ, Cornelia Seck.
Selon elle, il s’agit de l’amélioration pratique de la formation et de la coopération au sein des universités et des instituts supérieurs d’enseignement professionnel, le renforcement de la formation à courte durée et de celle des compétences entrepreneuriales dans le domaine des énergies renouvelables.