Maurice : Omnicane produira de l’électricité à partir du biogaz issu de la canne à sucre

L’article est originellement publié sur La Tribune. 

La société Omnicane vient d’annoncer un projet de biométhanisation de la vinasse et de production d’électricité à partir du biogaz issu de la canne à sucre. Le projet présenté à la distillerie de La Baraque au sud de l’île Maurice devra contribuer à augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique prôné par les dirigeants mauriciens.

La part d’énergie renouvelable dans le mix énergétique de Maurice sera bientôt augmentée à partir d’un nouveau projet. Connu pour ses initiatives novatrices, le groupe Omnicane, spécialisé dans la canne à sucre et l’électricité, vient de lancer un projet de production d’électricité à partir de biogaz issu de la canne à sucre et de biométhanisation de la vinasse.

Pour l’entreprise sucrière, ce nouveau projet vient augmenter la part des énergies renouvelables dans la politique de mix énergétique mise sur pied par le gouvernement mauricien. Lancé ce jeudi 10 août à la distillerie de La Baraque au sud de l’île, le projet présente un double enjeu : fournir davantage d’électricité au pays et mettre à la disposition des agriculteurs des engrais de bonne qualité, tout en contribuant à la protection de l’environnement.

La production de l’électricité à partir de la canne à sucre permet de réduire l’impact des installations industrielles d’Omnicane en valorisant les produits dérivés de ses activités. Il s’agit d’une initiative en cohérence avec la politique mauricienne de valorisation des produits dérivés de la canne à sucre ainsi que de promotion du développement durable, indique-t-on chez Omnicane.

En effet, en broyant la canne à sucre pour en extraire le sucre, le reste, la bagasse et la vinasse forment des déchets organiques qui désormais feront l’objet d’une valorisation énergétique. Habituellement, la distillerie de Omnicane fermente la mélasse produite par la raffinerie de sucre et distille le liquide fermenté pour le transformer en bioéthanol. Celui-ci est alors utilisé dans l’agro-industrie, dans le secteur pharmaceutique ou encore comme carburant. Quant à la vinasse issue de la mélasse, elle était jusqu’alors uniquement concentrée à travers des évaporateurs pour produire un bio fertilisant.

43% de la production énergétique de l’île

Le projet de production de l’énergie électrique à travers les déchets carboniques de la canne à sucre est une innovation. Côté processus, Omnicane produit, à partir de la vinasse, un engrais de meilleure qualité et aussi de l’électricité à partir du biogaz émis lors de la méthanisation. Un processus biologique de dégradation de la vinasse en l’absence d’oxygène.

Omnicane n’est pas à ses débuts. Producteur du tiers de la canne à sucre de Maurice, le groupe produit aussi 43% de l’électricité de l’île et emploie près de 2 000 personnes. Avec ce nouveau projet de production d’électricité, Omnicane décide désormais de l’avenir de l’industrie cannière et de la valorisation de ses dérivés.