La France et la Guinée signent de nouveaux accords de coopération énergétique

En visite à Paris mardi 11 avril 2017, le Président guinéen Alpha Condé, également Président en exercice de l’Union africaine et Président du Conseil d’administration de l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables, a signé en présence du Président Français François Hollande et de la ministre Ségolène Royal, plusieurs accords de coopération bilatérale dans le domaine de l’énergie et de l’environnement. La Guinée bénéficiera dans ce cadre des moyens de l’Ademe et de l’AFD afin d’encourager le développement de projets concrets d’infrastructures dans les secteurs de l’énergie renouvelable, de l’eau et des déchets.

Parmi les programmes concernés par ces accords, on retrouve notamment le déploiement au premier semestre 2017 d’une solution mobile d’électrification rurale à partir d’énergies renouvelables en collaboration avec le groupe français Akuo Energy, le soutien au développement de la centrale solaire de Khoumagueli, dans la préfecture de Kindia au centre du pays, en collaboration avec la société Solveo Energy, ou encore le déploiement d’une solution solaire pilote d’électrification rurale dans un village non-connecté de Haute-Guinée, dans le cadre d’un programme d’électrification de 14 villages de la région en partenariat cette fois avec la société Blue Solutions de Bolloré.

Dans la filière hydroélectrique, une déclaration d’intention concernant le soutien par l’Agence Française de Développement (AFD) du programme intégrée de micro-hydroélectricité en Guinée, a également été signée. Ce programme qui concerne quatre barrages, a été retenu le 4 mars 2017 par le Conseil d’administration de l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables, et est actuellement en cours d’expertise par la Commission européenne…

Lire la suite sur l’Energeek.