Le développement de l’énergie solaire en Afrique au centre des réflexions à Abidjan

L’article est originellement publié sur News Abidjan.

L’accès à l’électricité, les infrastructures de distribution, les conditions macroéconomiques et la réalisation des objectifs de développement durable semblent être des questions qui sont au centre des réflexions pour le développement de l’énergie solaire en Afrique aujourd’hui.

Ainsi, plus de 350 décideurs sont réunis à Abidjan depuis ce mercredi 25 octobre pour tenter d’apporter des réponses au développement financier de l’énergie solaire en Afrique et concrétiser de nouveaux projets.

Dénommé Unlocking Solar Capital : Africa 2017, cette conférence, la neuvième du genre rassemble plusieurs centaines d’intervenants du secteur de l’énergie solaire.

En marge de la conférence qui se tient sur deux journées, David Ekabouma, Directeur des Produits et Financements Structurés du groupe AGF était face à la presse pour situer les enjeux de cette rencontre de haut niveau. Pour lui, le véritable moteur de la croissance en Afrique est le secteur des PME. Au regard du discours mondial continu autour du changement climatique, il est vital que cette croissance économique soit durable et écologique. C’est pourquoi l’Agf a mis en place des garanties vertes pour soutenir les institutions financières. .. Pour l’amélioration de l’accès au financement pour les PME. ” Nous injectons au moins 1/4 de notre capital , soit 100 millions de dollars développement ” a-t-affirmé.

Pour lui, cette conférence entend donner de bons fruits rien qu’au regard de la qualité des panélistes. M. David, prendra part à un panel dont le thème est ” Naviguer entre les risques et les opportunités pour les projets multi-MW”.