Demostene : nouveau projet de l’IRESEN et Solvéo Energie

L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) et Solvéo Energie ont donné récemment le coup d’envoi du projet production et stockage intelligent d’énergie verte (Demostene), un système de gestion permettant d’assurer une autonomie énergétique supérieure, à travers une exploitation et gestion optimisées de ses ressources solaires.

solveo-energie

Co-Financé à hauteur de 340.000 euros par le Fond d’étude et d’aide au secteur privé (FASEP) de la direction générale du Trésor de la République française, le Demostene est une solution technologique innovante française qui sera implémentée au Green Energy Park, plateforme de recherche et de développement de l’IRESEN et de l’Université Mohammed VI Polytechnique, située à Ben Guérir, indique un communiqué d’IRESEN.

Ce projet qui constitue une solution intelligente de gestion d’énergie des centrales photovoltaïques évoluera en un produit adapté au marché marocain, à fort potentiel de déploiement au Maroc, en Afrique, dans la région Mena ainsi qu’en Amérique du Sud.

Le pilote se compose d’un automate qui gère les flux d’énergie provenant des centrales photovoltaïques multi-technologies du Green Energy Park, d’un champ de batteries d’une capacité de 100 kWh pour le stockage de l’excédent d’énergie et des onduleurs capables de générer des signaux, permettant à la centrale de continuer à produire même en cas d’absence de courant du réseau.

Le projet s’étalera sur une durée de 18 mois, durant laquelle les différents systèmes seront étudiés, dimensionnés, installés et optimisés. Un Club de suivi a été créé et impliquera plusieurs entreprises, développeurs, opérateurs et centres de recherche français et marocains, qui suivront l’avancement du projet et soutiendront son développement et ses débouchés commerciaux.

Le Fond d’étude et d’aide au secteur privé (FASEP) vise à encourager le développement des technologies au service du développement durable, de stimuler la croissance et d’augmenter la compétitivité des sociétés technologiques françaises œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables, et de développer un savoir-faire local.

Le Matin.