Côte-d’Ivoire : Le barrage hydroélectrique de Soubré mis en service fin mars

Le nouveau barrage hydroélectrique de Soubré en Côte-d’Ivoire, financé et construit par la Chine dans le but de combler une partie du déficit énergétique national, sera mis en service à la fin du mois de mars 2017, selon un communiqué de la société des Energies de Côte d’Ivoire (CI-Energies), responsable du projet. Considéré comme l’installation hydroélectrique la plus puissante du pays, avec 275 MW de puissance cumulée, cet ouvrage permettra d’augmenter de manière significative la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique ivoirien.

Si l’énergie hydraulique représente déjà 25% du mix énergétique ivoirien contre 75% pour les combustibles fossiles, elle offre encore de belles perspectives de développement alors même que le pays s’est engagé depuis 2011 dans un vaste programme d’augmentation de sa capacité de production. Disposant à ce jour d’une puissance cumulée de 2000 MW, la Côte-d’Ivoire s’est donnée pour objectif d’atteindre une puissance de 4000 MW à l’horizon 2020, lui permettant de sécuriser son approvisionnement en électricité. Le gouvernement compte notamment pour cela sur le gigantesque barrage de Soubré, dont la mise en service devrait intervenir d’ici la fin du mois.

« Soubré est l’aménagement hydroélectrique le plus puissant de Côte d’Ivoire, qui apportera 275 mégawatts supplémentaires, pour une puissance installée » actuelle « de 2000 MW« , a expliqué mardi 7 mars dernier, Amidou Traoré, directeur général de la société des Energies de Côte d’Ivoire (CI-Energie). « La première machine sera mise en service fin mars, les autres suivront pour un démarrage total en août » a-t-il ajouté…

Lire tout l’article sur l’Energeek.