Conakry abritera le sommet des chefs d’Etat africains sur les énergies renouvelables

L’annonce a été faite le weekend dernier par Mme Makalé Camara, ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, à l’occasion d’une rencontre avec la presse locale.

En effet, en dépit de  ses nouvelles fonctions de président en exercice de l’Union africaine, le président Alpha Condé s’occupera bien sûr des questions de l’Energie renouvelable sur le continent.

«Bien sûr que le président Alpha Condé va rester actif sur l’énergie renouvelable», a ainsi  indiqué Makalé Camara lors d’une conférence-débat qu’elle a animée le vendredi 10 février à Conakry.

Et la cheffe de la diplomatie guinéenne de détailler que le leadership de l’Energie renouvelable est une responsabilité que les pairs du Président guinéen lui ont confiée. Domaine dans lequel Pr Alpha Condé est d’ailleurs “très actif” selon Mme Camara, qui précise que le locataire de Sékoutouréah  travaille beaucoup avec l’Union européenne, la France, l’Allemagne etc… Des pays qui s’investissent sur cette question.

«Parce que le président Alpha Condé pense que l’Afrique devrait être l’atelier du monde.  L’Afrique qui recèle de tant de potentiels et de matières premières qui, depuis soixante ans les voit exporter sans les transformer sur place pour créer  la plus-value. Sans compter que cette révolution industrielle est celle-là qui va créer l’emploi pour la jeunesse pour éviter qu’elle aille mourir dans la méditerranée ou dans le désert.

Donc, la question d’électrification de l’Afrique est une question qui tient à cœur au président Alpha Condé. Et d’ailleurs le jeudi dernier, vous avez vu qu’il a posé la première pierre du grand barrage de Souapiti qui va donner l’électricité à la Guinée, mais  nous allons exporter cette électricité  vers les pays voisins qui en ont besoin. Tels que la Guinée-Bissau, la Gambie et le Sénégal. Donc, bien sûr, qu’il reste leader sur cette question.

Et d’ailleurs, du 02 au 04 mars prochain, le deuxième Conseil d’administration ; parce que nous avons tenu le premier conseil d’administration lors dernier sommet de la gouvernance de l’énergie africaine, donc les pays désignés par l’Afrique sur cinq continents vont se retrouver ici à Conakry le 04 mars pour un sommet, précédé par une réunion technique en la matière.» A-t-elle ainsi révélé.

Guinée Time.