Centrale PV à Pobè : L’Afd et l’UE soutiennent le secteur énergétique

Lire l’article sur Actu Bénin. 

La coopération entre le Bénin, l’Association française de développement (Afd) et l’Union européenne (Ue) porte des fruits. En vue d’un approvisionnement énergétique régulier, sécurisé et moins coûteux, les deux institutions mettent une à disposition du Bénin une enveloppe de 40 milliards de FCfa. Lire ci-dessous, l’intégralité du communiqué de presse livré à cet effet.

Monsieur Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des Finances, son Excellence Madame Véronique Brumeaux, Ambassadrice de France au Bénin et Monsieur Adrien Haye, Directeur de l’Agence française de développement (Afd) au Bénin, en présence de Monsieur Jean-Claude Houssou, Ministre de l’Energie, et de Monsieur Lennart Deridder, Chef de Coopération f.f de la Délégation de l’Union européenne au Bénin, ont signé ce jour une convention de financement relative au projet Defissol.

D’un montant total de près de 40 milliards de FCfa (60,5 millions d’Euros), le projet Defissol est cofinancé à hauteur de 32,8 milliards FCfa par l’Afd et de 6,6 milliards FCfa par l’Union européenne. Il prévoit la construction d’une centrale photovoltaïque de 25 mégawatts dans la commune de Pobé et un appui à la modernisation du système informatique de la Sbee. Il s’agira de la première centrale solaire d’envergure au Bénin et l’une des plus importantes d’Afrique de l’Ouest.

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’actions du gouvernement (Pag), vise à assurer un approvisionnement énergétique régulier, sécurisé et moins coûteux, notamment en diversifiant les sources de production d’électricité. Dans la suite de la Déclaration commune signée entre le Bénin, la France et l’Union européenne à l’occasion de la Cop 21, ce projet matérialise aussi les engagements pris par la France en faveur de la valorisation des énergies renouvelables en Afrique. Des engagements réaffirmés par le Président de la République, Emmanuel Macron, à Ouagadougou le 28 novembre dernier.

Le projet Defissol doit ainsi contribuer à :

  • renforcer l’autonomie énergétique du Bénin ;
  • baisser le coût de l’électricité pour les ménages ;
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 23 000 tonnes équivalents Co2 par an sur une durée de 25 ans ;
  • améliorer la pérennité financière de la Sbee.

Le projet Defissol fait suite à un premier cofinancement important (58 millions d’Euros) entre l’Afd, l’Union européenne et la Banque européenne d’Investissement (BEI) pour le projet de renforcement du réseau électrique de la Sbee dans le département de l’Atlantique.