Algérie: Mise en service d’une centrale solaire photovoltaïque de 20 mégawatts à Ain El Melh

Article publié sur Le Maghreb Emergent.

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a procédé dimanche dans la wilaya de M’sila à la mise en service de la centrale solaire photovoltaïque de la commune d’Ain El Melh, située à 120 km au sud-ouest du chef- lieu de wilaya. 

D’une capacité de 20 mégawatts, cette centrale solaire photovoltaïque pour la production d’énergie électrique est la première du genre dans la capitale du Hodna et dont la réalisation a nécessité la mobilisation d’un investissement de près de 3,9 milliards de dinars.

In situ, M. Guitouni a appelé à maitriser les différents aspects liés aux énergies renouvelables notamment les volets de la gestion et la réalisation.

“La gestion des énergies renouvelables se traduit par la maîtrise du coût de réalisation des installations et l’interconnexion réussie entre les différents sources d’énergies électriques” a considéré le ministre.

M. Guitouni a, dans le même contexte, appelé à encourager l’investissement dans le domaine des énergies renouvelables et à introduire des formations relatives aux métiers de cette énergie soulignant que l’Algérie dispose “d’un gisement solaire estimé à 5 milliards gigawatts avec une durée d’ensoleillement dans les Hauts plateaux et le Sud de prés 3000 heures/an”.

Mettant en exergue les investissements colossaux dans le domaine de l’énergie et les efforts consentis par l’Etat dans l’amélioration de ce service névralgique, le ministre a insisté à dire “qu’il n’existe pas de projets d’énergie gelés” et que “les projets retenus seront relancés à la faveur d’une meilleure conjoncture économique”.