Afrique du Sud : deux nouvelles centrales éoliennes pour 229 MW supplémentaires

229 MW supplémentaires ont été ajoutés à la capacité éolienne de l’Afrique du sud avec les centrales d’Amakhala Emoyeni et de Tsitsikamma, de capacités respectives 134 MW et 95 MW. Les deux projets sont inclus dans la phase II du programme national d’acquisition de producteurs indépendants d’énergie (REIPPPP) qui a permis le développement de 300 MW de centrales d’énergies renouvelables.

Elles ont été construites par un consortium réunissant Cennergi, Exxaro et Tata Power. La centrale d’Amakhala Emoyeni est composée de 56 turbines éoliennes Nordex, alors que celle de Tsitsikamma est composée de 31 turbines Vesta.

La mise en service de ces centrales intervient alors que l’Eskom, le principal fournisseur d’électricité du pays, prend du recul par rapport aux énergies renouvelables, privilégiant plutôt le nucléaire.

Ecofin.