L’Africa Power Vision veut électrifier 80 % du continent

L’Africa Power Vision veut électrifier 80 % du continent

La moitié de la population du continent africain souffre aujourd’hui d’un manque d’accès à l’électricité, véritable fléau qui entraîne des problèmes sanitaires importants. Pour remédier à cette situation, l’Africa Power Vision vient de se lancer dans un ambitieux programme qui vise à électrifier 80 % de l’Afrique d’ici 2040.

economie-afrique

L’Africa Power Vision ambitionne « d’atteindre 80 % d’électrification au sein de la population, d’ici 2040, et de porter la proportion des organisations commerciales et industrielles électrifiées à 90 %, avec assez d’énergie pour fournir toutes les entités connectées », a-t-elle fait savoir dans un communiqué.

L’Africa Power Vision est une joint-venture composée de la Commission de l’Union africaine, du Nepad, du ministère nigérian des finances, de la Commission des Nations Unies pour l’Afrique et de la Banque africaine de développement. Cette organisation souhaite également contribuer « à l’implémentation de solutions off-grid » et œuvrer pour « un usage optimal des ressources en énergies renouvelables de l’Afrique ».

Pour atteindre ses objectifs, l’Africa Power Vision compte lancer une ligne de transmission de 8 000 kilomètres qui passerait en Égypte, au Soudan, au Soudan du Sud, en Ethiopie, au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, au Malawi, au Mozambique, en Zambie, au Zimbabwe et en Afrique du Sud. Cette ligne, d’une capacité comprise entre 3 000 et 17 000 MW, devrait faciliter les échanges entre les pays de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique australe.

 

L’énergie d’avancer